logo

Vega Sicilia Tinto Valbuena 2006

Etiqueta-Valbuena

Valbuena, est l’expression la plus pure du tinto fino (tempranillo) de Vega Sicilia. L’assemblage des variétés qui forment ce somptueux vin se compose de manière prédominante du raisin tinto fino. L’autre variété employée est le Merlot, qui sera présent de manière plus ou moins importante en fonction de l’année.

Le tempranillo de Valbuena s’obtient de parcelles situées en versants concaves de pente douce qui descendent des côtes du plateau. Ces sols ont pour origine, des matériaux qui se sont érodés et accumulés dans les versants inférieurs, développant ainsi un sol d’une grande expression, avec une évolution importante matérialisée avec la formation d’un horizon calcique en profondeur.

Valbuena nous montre une vision directe et compréhensible de la grandeur de ce terroir avec l’influence directe de chaque année. Son élaboration reste inaltérée afin que ce soit les facteurs climatologiques de chaque année qui marquent les différences entre les distinctes cueillettes.

Fermentation à température contrôlée en dépôts d’acier inoxydable avec levure autochtone. La fermentation malolactique se réalise aussi en acier inoxydable.

Suite à sa fermentation il passe à une période d’élevage, entre bois et bouteille, de cinq ans, d’où son nom de Valbuena 5º. Bois français et américain, fûts de 225 litres, neufs et usés, cuves de 20.000 litres… Un processus long et complexe pour un grand vin.

Valbuena est le second vin du mythique domaine Vega Sicilia. Il est issu des jeunes vignes du domaine (25 ans) et résulte d’un assemblage de 75 % de tempranillo et de 25 % de malbec et de merlot. Comme la cuvée Unico, la fermentation s’effectue dans des grands foudres de chêne. Ensuite, Valbuena reste dans ces foudres pendant six mois, avant de séjourner quatorze mois en barriques neuves (françaises et américaines), puis neuf mois en barriques de plusieurs vins et enfin, cinq ans en bouteilles dans les caves de la bodegas.

Issu d’un élevage unique au monde, on ne peut s’attendre à une expérience fade en débouchant ce vin. Les arômes sont particulièrement fruité et généreux. La bouche offre, avec ses tanins pas encore fondus, une belle vivacité sans que la puissance du jus devienne excessive. Un vin avec un grand potentiel de garde qu’il faut bien aérer avant de déguster.

Stephen Tanzer’s International Wine Cellar:
«Deep ruby.  Heady, exotic bouquet evokes candied cherry, cassis, sassafras, vanilla and potpourri, plus a smoky overtone.  Sappy and expansive but energetic, offering sweet cherry and floral pastille flavors lifted by spice and mineral notes.  Gains sweetness with air and finishes with superb clarity and spicy persistence.  This benefits enormously from aeration but really should be stashed away for at least another five years.»

Robert Parker’s Wine Advocate :
«I reviewed the 2006 Valbuena in Issue 189 (June 2010) when it was in bottle, but not yet released. It is composed of 80% Tempranillo with the remaining 20% Merlot and Malbec (the latter a rarely seen grape in Spain). Another 8 months in bottle seems to have resulted in a more expansive bouquet with notes of wood smoke, pencil lead, lavender, Asian spices, black cherry and blackberry. Rich, voluptuous, and lengthy on the palate, it is hard to resist now, but will continue to blossom for several more years and drink well through 2026.

Cépages : 85 % tinto fino (tempranillo), 10 % merlot, 5 % malbec.

Terroir :
Ce prestigieux domaine est situé à Valbuena del Duero, à une altitude de 750 à 800 mètres. Le climat est continental, avec des étés très chauds et des hivers très froids.
Sol : la roche est constituée de schistes avec de la craie en surface.

Âge moyen des vignes : 25 ans.

Rendements : limités à 15-20 hl/ha.

Vinification et élevage :
Les plus grands soins commencent à la vigne où aucun fertilisant ou herbicide n’est utilisé (utilisation de compost organique). La combinaison des vieilles vignes et les vendanges en vert, limitent au maximum les rendements. La vendange manuelle se réalise quand le raisin est parfaitement mûr (fin octobre, début novembre).
La cave est désormais équipée de cuves inox et de presses pneumatiques, cependant la vinification reste la plus traditionnelle possible. La fermentation malolactique s’effectue dans des grands foudres en chêne.

La cuvée Valbuena reste dans ces foudres pendant six mois, avant de séjourner quatorze mois en barriques neuves (françaises et américaines), puis neuf mois en barriques de plusieurs vins et enfin, cinq ans en bouteilles dans les caves de la bodegas.